Lors de nos accompagnements, nombreux sont celles et ceux qui nous disent combien l’ambiance au sein de l’équipe, la qualité des relations avec leurs collègues contribuent à leur joie au travail.

Nous pouvons comparer les relations à un jardin. Si nous voulons qu’elles soient florissantes, nous devons les entretenir, les arroser et leur donner la juste dose d’engrais.

Voici 4 principes à garder en tête pour développer des interactions gagnant-gagnant avec un maximum de personnes, même celles que nous apprécions moins ou avec lesquelles les échanges sont plus compliqués.

Nourrir la relation en tout temps

Comme dans un potage aux légumes, la qualité d’une relation dépendra de ce que nous y mettons. Nous pouvons y ajouter de choses savoureuses (des compliments, des remerciements, des sourires, des mots gentils, des coups de main …). Ou bien des aliments plus amers (des reproches, des insinuations, des sous-entendus insidieux, des coups de gueule …).

En entretenant des relations positives, basées sur le respect, nous contribuons à générer un cadre de travail, bien plus agréable.

Accepter la réalité de l’autre

Dans une relation, chacun vient avec son histoire, ses besoins, ses attentes. Nous avons tous notre vision personnelle du monde. Nous avons malheureusement tendance à croire que celle-ci est la seule valable. En fait, chacun possède sa propre vérité, alimentée par sa perception. Et elle diffère de celle de ses interlocuteurs.

Nous voulons imposer notre point de vue, forcément subjectif, sans prendre le temps de nous intéresser à celui de l’autre. Nous nous lançons dans une lutte de « qui a tort, qui a raison » dans laquelle chacun pense que c’est à l’autre de produire l’effort de comprendre.

Accepter que notre interlocuteur puisse avoir une perception différente, voire opposée, n’implique pas nécessairement de renoncer à la sienne. C’est chercher à construire des ponts plutôt que des murs entre des points de vue divergents. Ceux-ci paraissent souvent inconciliables, alors que les points de convergence sont plus nombreux qu’envisagés à première vue.

Être en lien avec soi aussi

Lorsque nous prenons l’avion, l’hôtesse (ou le steward) nous rappelle que nous devons appliquer correctement le masque à oxygène sur notre visage avant de nous soucier de notre enfant.

Dans la vie quotidienne, le même principe reste valable. Pour avoir des relations gagnant-gagnant, nous devons également, et surtout, prendre soin de nous.

Si nous ne prenons pas conscience de nos attentes et de nos besoins, nous ne pouvons pas nous positionner avec justesse. Comment dire un non ferme, ou un vrai oui, à quelqu’un si nous ne savons pas ce que nous voulons ?

Exprimer des demandes explicites

Souvent, nous pensons que l’autre est télépathe et qu’il va deviner ce dont nous avons besoin. « Il·elle devrait quand même bien comprendre !» devient alors notre mantra. Malheureusement, cette méthode manque d’efficacité. Dans sa réalité, l’autre a une perception différente de la situation. Si nous voulons qu’il saisisse nos attentes, nous devons les rendre explicites.

Encore faut-il savoir formuler des demandes claires et impactantes. « Ta gueule ; Tu m’emm… » est une demande claire. Mais probablement trop brutale pour être efficace si nous voulons garder des relations harmonieuses. « Ce serait bien si tu pouvais me montrer un peu plus de respect » risque moins de heurter l’autre. Mais la clarté et l’impact ne sont pas au rendez-vous.

Formuler des demandes est un art subtil que nous devons apprendre à maîtriser, si nous voulons être entendus sans devoir taper du poing sur la table.

Conclusion

Nous passons notre temps à communiquer. C’est quelque chose que nous avons appris naturellement. Avec certaines personnes, la communication est fluide. Avec d’autres, elle est plus ardue, plus chaotique. Elle ne nous permet ni de vivre sereinement ni d’atteindre nos objectifs.

À partir du moment où elle implique au moins deux êtres humains, la communication reste quelque chose de fort complexe. Nous avons tout intérêt à développer nos connaissances en ce domaine.

 

P.-S. Nous organisons des ateliers pour personnes qui veulent des interactions professionnelles saines dans lesquelles elle peuvent se positionner sans mettre à mal la relation. Pour plus d’information, consultez notre agenda

P.-S. Si vous cherchez à prendre les rênes de votre épanouissement professionnel, n’hésitez pas à télécharger notre workbook qui vous donnera 5 pistes concrètes pour augmenter votre niveau de joie au travail.